orange

kot
Please update your Flash Player to view content.

Israël – Palestine – Une trêve en vue ?

Le secrétaire d'État John Kerry a fait état mercredi en Israël de "progrès" dans les efforts en vue d'une trêve pour mettre fin au bain de sang à Gaza, au moment où la suspension de vols vers Tel-Aviv se prolongeait de crainte des tirs palestiniens.

Alors que les efforts américains et du patron de l'ONU Ban Ki-moon s'intensifient pour faire cesser le conflit le plus meurtrier entre les deux camps depuis 2009, le Hamas a réitéré son exigence d'une levée du blocus israélien imposé à Gaza depuis huit avant toute trêve.

L'offensive israélienne à Gaza a fait plus de 700 morts côté palestinien et 34 côté israélien.

 

Nutrition-Santé : Et si on mettait en pratique quelques idées simples ?

En France, pour les recommandations nutritionnelles, nous avons le Plan National Nutrition Santé (PNNS) qui comporte des conseils intéressants (les fameux 5 fruits et légumes par jour), et d'autres plus discutables (manger des féculents à chaque repas selon l'appétit, 3 portions de laitages par jour). Dans tous les cas, on insiste sur la quantité de tel ou tel groupe d'aliments, en passant peut-être à côté du plus important.

Chez nos voisins brésiliens il n'y a pas que le foot qui soit créatif, Les recommandations nutritionnelles brésiliennes le sont aussi, pleines de bon sens, claires et faciles à suivre. Elles mettent à l'honneur l'aliment frais, non transformé et recommandent d'éviter les produits tout-prêts. Elles n'oublient pas les notions de plaisir, de partage et de convivialité.

Ces recommandations ont pour objectif la prévention du surpoids et de l'obésité, phénomène que nous connaissons également très bien en Guyane.

 

En 10 points voici ces conseils que vous pourrez bien évidemment mettre en application dans votre quotidien :

 

1. Préparer les repas à partir d’aliments de base et frais

Ce sont les aliments pas les produits dérivés des aliments qui doivent constituer les repas. Il faut de préférence éviter les aliments transformés et axer son alimentation sur une grande variété de produits frais.

 

2. Utiliser les huiles, graisses, le sucre et le sel avec modération essentiellement pour préparer les repas et cuisiner des aliments de base

 

3. Limiter voire éviter la consommation de produits "tout-prêts"

Le pain blanc, les viennoiseries, les biscuits, les bonbons, les nouilles instantanées, les soupes déshydratées, les barres de céréales, les boissons sucrées et les produits "prêts à consommer" doivent être évités ou consommés très occasionnellement.

 

4. Manger des repas fraîchement préparés, en "pleine conscience" et dans des lieux agréables

Il est important de manger à des heures régulières chaque jour et de ne pas grignoter entre les repas. Manger lentement, sans exercer une autre activité, dans un environnement propre et peu bruyant sont les clés pour profiter pleinement de son repas et l’apprécier.

 

5. Prendre ses repas en compagnie d’autres personnes

Chaque fois que c’est possible, manger avec des amis, de la famille, des collègues permet de mieux apprécier la nourriture et améliore la régularité des repas et l’attention qu’on leur porte.

 

6. Faire ses courses dans des endroits qui offrent une grande variété d’aliments frais

Dans les supermarchés où se trouvent de nombreux produits tout-prêts, il peut être utile de préparer une liste de courses et s'y tenir pour n’acheter que le strict nécessaire. Il faut fuir les "super promos" de paquets géants de produits prêts à consommer. Enfin, faire ses courses autant que possible chez des producteurs locaux ou au marché est un bon moyen d’acheter des produits frais et de saison.

 

7. Apprendre, pratiquer et partager l’art de cuisiner

Si vous savez cuisiner, transmettre votre savoir notamment aux enfants, est important. Quant à ceux qui ne savent pas cuisiner, il n’est jamais trop tard pour apprendre : livres, internet, cours de cuisine…lancez-vous et cuisinez !

 

8. Planifier ses journées pour donner à l’alimentation la place qu’elle mérite

Planifier les moments pour faire les courses, organiser le garde-manger, prévoir les repas de la semaine, considérer le fait de cuisiner et de manger un repas comme des moments privilégiés : voici comment donner à notre alimentation une place de choix dans notre vie.

 

9. Choisir des restaurants qui proposent des repas fraichement préparés, éviter les "fast-food"

 

10.   Etre critique vis-à-vis des informations, des messages publicitaires et des recommandations sur l’alimentation.

Les messages publicitaires servent à vendre des produits pas à faire de l’éducation nutritionnelle, donc soyons vigilants !

 

Ces recommandations sont autant d'évidence qui prouvent encore une fois qu'il faut considérer l'alimentation comme un allié de votre santé. Vous n'avez pas forcément besoin d'être un(e) cuisinier(e) professionnelle(e) pour prendre et donner du plaisir. Il faut simplement s'accorder un peu de temps, se réapproprier sa cuisine et faire de ce moment un instant privilégié de votre vie.

Alors ? On se fait un petit steak de soja avec du tofu et des graines germées ? Mais non, ô lecteur omnivore, vous pouvez encore manger de la viande et faire (je dis faire, pas acheter) une mayonnaise, il suffit de le faire avec modération et de varier vos habitudes.

Bon appétit ! TM

 

Guyane – Indice des prix de juin : +0,2%

Après une légère hausse de l’indice des prix à la consommation des ménages de la Guyane en mai (+0,2%) celle-ci se poursuit en juin, faisant progresser les prix de +0,7% sur un an (juin 2013 – juin 2014). Cette évolution résulte de la hausse des prix de l’alimentation, des services et de l’énergie.

L’indice des prix de l’alimentation évolue de 0,6 %. En variation annuelle la hausse est de 2,2 % (+9,9% sur un an pour les produits frais). Les prix des produits manufacturés "demeurent stables" analyse l'INSEE, grâce à la baisse des prix de l'habillement et des chaussures. Sur un an la baisse est de 0,6%.

Les prix de l'énergie est en hausse de 1,4% sur l'année, en raison de la hausse des prix des carburants (+0,9%). Du côté des services, la hausse est de 0,2% ce mois-ci, tandis que les transports et communications augmentent de 0,9%, "sous l'influence de la hausse des prix des transports aériens (+7,1%)", et malgré la diminution des prix des services de santé (-0,6%). ES

 

Guyane – La réserve naturelle des Nouragues, enfin débarrassée de l'orpaillage illégal ?

Il y a 10 jours, la Préfecture communiquait sur "l'éradication de l'orpaillage clandestin sur la réserve naturelle des Nouragues*", cette réserve qui s'étend sur plus de 100.000 hectares au cœur de la forêt guyanaise, à une centaine de kilomètres du littoral, au sud-ouest du bourg de Régina. La 2e plus grande réserve de France…

"L’orpaillage illégal est un fléau qui touche toute la Guyane et n’épargne pas les espaces protégés comme le cœur du Parc National Amazonien ou encore les Réserves Naturelles Nationales des Nouragues ou de la Trinité" peut-on lire sur le site de la Réserve, qui rend par ailleurs hommage à ses deux agents "assassinés" en mai 2006 (Domingo et Capi) par des garimpeiros. Ce double homicide avait provoqué la fermeture "définitive" de la zone "éducative et touristique" du camp Arataï.

Selon les services de l'Etat, l'orpaillage serait un lointain cauchemar, puisqu'à la fin du mois dernier, "une importante opération Harpie, menée conjointement par la Gendarmerie Nationale et les Forces Armées en Guyane, en collaboration avec l'ONF [qui gère la réserve avec l'AGEP et le CNRS, ndlr], a permis de détruire les deux derniers chantiers connus". Eric Spitz, le Préfet, s'est rendu le 12 juillet sur zone pour constater "que l’activité d’orpaillage n’avait pas repris sur les chantiers traités, confirmant l’éradication de l’orpaillage" dans la réserve.

Pour le moment, le camp Arataï n'a pas été rouvert au public, seule une semaine avait été organisée en septembre 2013 pour faire découvrir le lieu à deux groupes de touristes… Peut-on imaginer une réouverture prochaine au public de cet espace exceptionnel ? ES

* Le terme "Nouragues" fait référence aux premiers habitants du lieu, les amérindiens Noraks.

 

Guyane – 50.000 euros pour les clubs cyclistes

Demain, la Région remettra un chèque de 5.000 euro à chacune des 10 clubs locaux participant au Tour de Guyane (du 17 au 25 août) : Académie de Roura, Croix du Sud, Espoir Cycliste Guyanais, Rémire-Montjoly Bike, Sprint Club Guyanais, Union Sportive et Littéraire de Montjoly, Vélo Club de Kourou, Vélo Club de Sinnamary, Vélo Club du Maroni, et le Vélo Club Guyanais.

Pour la collectivité régionale qui insiste sur son engagement chaque année à l'organisation de la course – dont c'est la 25e édition, cette aide financière a pour objectif de "donner les moyens [aux coureurs et à leurs clubs, ndlr] de se mettre dans les meilleures conditions et dispositions possibles afin de lutter à armes égales contre leurs adversaires venus de l'extérieur". ES

 

Guyane – Ariane partira le 29 juillet

L'ATV Georges Lemaître (2,6 tonnes de vivres et de carburant à destination de l'ISS) partira mardi 29 juillet à 20h44 à bord d'Ariane 5, après que les vérifications complémentaires et les contrôles aient étés effectués par Arianespace.

 

Guyane – Anne-Sophie Leclère retourne au tribunal

L'ancienne candidate du FN a certes été condamnée à Cayenne à 9 mois de prison ferme, et à une lourde amende, suite à la plainte qu'avait déposée Walwari. Mais le 7 octobre prochain, Mme Leclère devra se présenter au Tribunal Correctionnel de Paris pour répondre à la plainte du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France), qui faisait suite au même reportage pour lequel elle a été condamnée (et a souhaité faire appel) à Cayenne.

Peut-on s'attendre à un jugement plus "clément", "moins lourd" vis-à-vis de celle qui avait comparé Christiane Taubira à un singe ? Réponse en octobre. Pour le moment, pas de date pour le procès en appel qu'ont demandé Anne-Sophie Leclère ainsi que le FN, qui qualifiait le jugement (du parti, qui d'après la justice partage la responsabilité des propos de son ex-candidate) de "guet-apens judiciaire". "Le Front national fera valoir qu’il n’a pas injurié Mme Taubira, qu’il n’a donné aucun moyen à Mme Leclère de le faire" s'est défendu le parti de Marine Le Pen dans un communiqué.

 

Page 3 sur 572

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir le Kotidien dans votre boite mail.
Les petites annonces avec Cyphoma
Please update your Flash Player to view content.

pyramides

Mentions légales - Contactez-nous - 

© 2012 Tous droits réservés KREOLSI - www.lekotidien.fr  / info.kreolsi@gmail.com 0694.90.16.28